Formations

Les programmes de formations prioritaires

Voici la liste des formations prioritaires éligibles à notre programme “RISE INSERTION”.

N’hésitez pas à consulter le catalogue et à nous contacter pour de plus amples informations.

Programme formation prioritaireProgramme formation prioritaire (190.13 Ko)

Former vos salariés

Notre proximité avec le monde professionnel nous permet tout d’abord d’adapter au mieux nos formations aux évolutions de l’environnement économique et de répondre par avance aux attentes des chefs d’entreprise que vous êtes.

Notre réseau nous permet aussi de proposer à nos stagiaires de multiples lieux de stage, voire des débouchés professionnels à l’issue de leur formation.

Nos équipes sont à votre disposition pour répondre au mieux à vos attentes en matière de qualification de vos salariés :

– stages courts de perfectionnement,
– formations plus longues dans le cadre de reconversion, d’adaptation aux évolutions ou de promotion
– formations à la carte pour des groupes, selon vos besoins
– recrutement de jeunes en alternance, sous contrat d’apprentissage ou de professionnalisation
– formation de tuteurs
– lutte contre l’illettrisme, maitrise des savoirs de bases
– aide à la construction du plan de formation de votre entreprise

Vous avez un projet de création ou de reprise d’entreprise ?

Suivez notre programme spécifique comprenant :

– Une formation sur une semaine afin de valider et préparer votre projet

– Un appui financier et bancaire

– Un an de suivi

– Divers ateliers pour créer et gérer votre entreprise dans les meilleures conditions.

Découvrez ici notre formation : CreationCreation (91.05 Ko)

Alphabétisation Rise Insertion

L’association  RISE est un Réseau d’insertions Socio-économique dont l’objet est d’accompagner les publics fragilisés, et plus particulièrement les hommes et les femmes en précarité, vers l’insertion sociale et professionnelle par une démarche globale.

Cette mission se décline à travers des orientations professionnelles, des accompagnements en individuel ou des formations  collectives.

La politique de l’association est de mettre en place des actions en réponse à des besoins non couverts  identifiés notamment dans le cadre de diagnostics de territoire.

Nous avons ainsi conçu des actions d’alphabétisation vers l’emploi pour des personnes ayant en grande majorité déjà travaillé, sur des postes diversifiés (lingère/ cuisinière/ auxiliaire de vie/ aide ménagère /agent d’entretien), ne trouvant plus d’emploi en raison de leur non maîtrise de la lecture et de l’écriture et des exigences grandissantes des employeurs.

Ces formations sont donc à destination de toutes les personnes très peu ou non-scolarisées désireuses  d’entamer ou poursuivre un parcours professionnel.

Ces formations ont une place particulière au sein de l’association.

L’apprentissage de ces compétences linguistiques premières est extrêmement exigeant pour des adultes et nécessite une méthodologie et des outils adaptés.

Pour toutes nos actions, nous utilisons les compétences sociales exigées dans le monde du travail comme fil conducteur de notre chantier d’insertion.

Ainsi, toutes les situations – vouvoiement, ponctualité, obligation d’éteindre son téléphone portable, justification des absences, regarder son interlocuteur, pouvoir serrer la main, respecter un règlement intérieur, nous permettent de préparer les stagiaires aux codes en usage dans le monde professionnel.

Ce cadre engendre d’ailleurs une compréhension et une maîtrise des codes de communication nécessaires dans toutes les relations institutionnelles et sociales.

Elles permettent aux participants d’adapter leur niveau de langage face à une administration, dans le cadre du suivi scolaire, dans le cadre d’un suivi médical, de pouvoir s’impliquer dans des actions citoyennes.

Au sein de nos actions, nous travaillons l’élaboration du d’un pôle d’insertion socioprofessionnel à l’aide d’une approche éducative qui part de la personne, jusqu’à l’Activation du Développement Vocationnel et Personnel.

Le postulat de cette méthode d’orientation est que seules les personnes savent ce qui est bien pour elles.

Elles sont donc seules habilitées à faire des choix pour leur orientation.

Le second postulat est que faire des choix, cela s’apprend : il s’agit donc de dispenser une méthodologie, une éducation aux choix.

 Nous proposons à tout le monde des mises en situation autour de la connaissance de soi (en termes de valeurs, de centres d’intérêts et de désirs) et de la connaissance de l’environnement professionnel (connaissance des métiers et aussi compréhension de l’impact des modes d’organisation des entreprises ou associations sur la vie personnelle). Les éléments qui ressortent de ces mises en situation sont alors à traduire en cibles de métiers. Nous les accompagnons ensuite à s’informer et valider leur choix professionnel en effectuant des enquêtes auprès de professionnels et, si nécessaire, des stages pratiques en entreprise.

L’ensemble de cette méthode permet aux personnes de choisir, en fin, ce qui leur convient à court terme dans le cadre de leur projet de vie, construit par elles et pour elles.

Les mises en situation de cette méthode n’ont pas été conçues pour des publics en apprentissage de la langue française.

Nous proposons ici quelques-unes des mises en situation de la méthode ADVP qui ont pu être adaptées à des apprenants peu lecteurs, peu scripteurs.  

Voir Chemin Faisant à RISE -INSERTION,  nous favorisons le travail en groupe pendant les séances.

Nous considérons que savoir travailler en équipe est fondamental pour intégrer le monde du travail.

Par ailleurs, les formateurs partent des connaissances des apprenants sur le sujet abordé avant d’apporter des informations complémentaires.

La première partie de ce manuel concerne des fiches pédagogiques d’ordre linguistique.

Ces fiches thématiques peuvent être utilisées indépendamment les unes des autres en tenant compte des prérequis nécessaires pour entamer la séquence.

Ils sont indiqués au début de chaque fiche.

Les séquences doivent être exploitées sur plusieurs séances. Il est recommandé de ne pas proposer les différentes activités en continu, mais de les intégrer à des séances en fonction des besoins des apprenants.

Le formateur peut construire ses séances en abordant, d’une part, des points purement linguistiques concernant la lecture et l’écriture et, d’autre part, les thèmes et activités proposés dans ces fiches.

De même, les codes en usage dans le monde professionnel sont des points transversaux à inclure tout au long des séances.

L’action que les apprenants seront amenés à effectuer lors de l’activité est symbolisée par un pictogramme, situé à droite du texte de consigne.

la production orale /

 L’interaction la compréhension orale /

 le repérage la lecture /

la production écrite /